AO 12.281-JARDINS POTAGERS

Construction neuve d'un ensemble 78 logements / 8017 m2 / Rue des Jardins Potagers à 1130, Bruxelles

• Nombre de logements : Le projet présente un programme de 78 logements dont la répartition respecte la demande du cahier des charges, à savoir 50% pour une partie locative et 50 % pour une partie vente. • Proportion et séparation physique vente/location : L’entité nommée « bloc 2 » accueille la vente et les entités nommées « bloc 1 » et « bloc 3 », accueillent la partie locative. Ces blocs fonctionnent de manière entièrement autonome, tant au niveau de la séparation physique des corps de bâti (entité distincte), qu’au niveau de la gestion des communs (circulations, ascenseurs,… parking). De ce fait, la division juridique est extrêmement claire. • Diversité des types de logements : Le programme annonce une grande diversité de grands, moyens et petits logements (voir tableau ci-contre). Cette diversité est également assurée par la mixité des différentes typologies au sein de l’immeuble. Alternants, dès lors, famille nombreuse, jeune couple avec ou sans enfants, ou personne isolée. • Logements destinés au PMR : 2 logements (1 vente, 1 location) sont adaptés aux personnes à mobilité réduite, (voir annexe 01 : attestation de conformité de l’ANLH). 76 logements sur 78 sont accessibles par les PMR selon la définition du RRU. • Indépendance du parking : Une rampe commune se divisant en deux, donne accès d’une part à l’entité « vente » et d’autre part, à l’entité « locative ». Un accès à partir du privé et du public est prévu. • Zones communes et privatives : Tous les jardins et terrasses sont privatifs. Les espaces communs de circulation s’expriment à l’extérieur de l’enveloppe construite et se déclinent sous la forme de coursives extérieures distribuées par des circulations verticales aux extrémités. Les petits sas commun distribuant 2 logements permettent de résoudre la problématique du refroidissement rapide d’un appartement passif. Ces sas améliorent également la privatisation des logements. L’espace vélos et poussettes reste commun. La charge d’urbanisme est une venelle cycliste et piétonne, reliant les 2 voiries de jonction entre la rue de verdun et la rue jardins potagers. C’est un nouvel espace public. Elle distribue les fonds de jardins des logements du rez-de-chaussée, donnant ainsi un accès alternatif. • Mesures environnementales : La performance énergétique du projet rencontre les exigences du standard passif telles que définies dans le CDC (voir annexe 02 : calcul PHPP des unités de logements critiques), permettant une diminution drastique des consommations des utilisateurs. La facture d’électricité provenant des communs sera également diminuée grâce à la conception des circulations (voir note : Entretien et coût). La facture gaz est inexistante. Un système de récupération d’eau de pluies permet également de limiter la facture en eau. Le projet respect entièrement les règles d’urbanisme en vigueur (voir annexe 03 : compte rendu de réunion en présence des instances), la réglementation du service de prévention incendie, (voir annexe 04 : rapport incendie ), ainsi que la réglementation d’accessibilité des PMR (voir annexe 01 : attestation de conformité de l’ANLH). Aucune dérogation n’est prévue.