PR 07.45-NAVETS

Construction neuve de 5 unités de logements et d’un équipement au Rez-de-ch / 656 m2 / Rue des Navets à 1000,Bruxelles / 2007

Il s’agit de logements dit « moyens » pour un maître de l’ouvrage public dans le cadre du contrat de quartier « Van Aartevelde – Notre Dame au Rouge » pour la ville de Bruxelles. Dans un contexte présentant des contraintes et des potentialités diverses : - Un tissu urbain déstructuré avec une parcelle d’angle, en friche depuis des années, accueillant les poubelles des logements sociaux de la rue des navets - Une parcelle d’angle présentant 2 murs aveugles. - Une profondeur de terrain avoisinant les 9 mètres. - Les gabarits voisins présentent des hauteurs de corniche différentes de part et d’autre de l’angle en « Rez + 2 ». - Un quartier en pleine revitalisation avec une densification de logements, des aménagements publics… .

Vu depuis un axe très structurant, le Boulevard Lemonnier. Le programme offre 4 logements 2 chambres de plein pied de 74 M² et 1 duplexe 4 chambres de 120 M². Un local container au rez-de-chaussée a été étudié pour apporté une solution pour les quelques 50 logements sociaux de la rue des navets. Ce local s’est déjà reconverti en espace vélo pour tout le quartier. La conception est basée sur un bâtiment à basse consommation d’énergie. Certains matériaux ou techniques respectueux de l’environnement ont été intégrés dans le projet : - La structure est en ossature bois sur 3 niveaux. - Le bâtiment possède une isolation en cellulose de papier. - Un système de ventilation à double flux est mis en œuvre, - Une toiture verte de type extensif recouvre l’ensemble de la toiture. - Une récupération des eaux de pluie est prévue pour le nettoyage du local container

En façade, l’ossature bois permet l’intégration de grandes épaisseurs d’isolant entre les chevrons afin d’obtenir un bâtiment de type « sur isolé ».; 18 cm entre chevron et 3 cm extérieure donne 21 cm en façade, 26 cm en toiture et 16 cm sur le vide ventilé. Une bonne étanchéité à l’air est mise en œuvre via une membrane « Frein Vapeur ». Un test Blow Door a été réalisé. Le calcul du besoin en chauffage via le logiciel PHPP, nous a permis de proposer un bâtiment à basse consommation d’énergie. (56 kWh/m²/a). L’air ambiant d’un bâtiment de ce type est très sain.