AO 09.67 SAINT DENIS

Construction d'un immeuble de logements passifs / 58 rue saint Denis

MO :Administration communale de Forest

U R B A N I S M E : Le projet « foret vert / forever » se situe à l’angle de la rue Saint-Denis et le boulevard de la Deuxième Armée Britannique. Les constructions de la rue Saint-Denis annoncent l’entrée dans un quartier d’habitation avec des gabarits de R+1 et R+2. Le constructeur de voiture présent le long du boulevard de la Deuxième Armée Britannique affiche un gabarit de R+5. L’îlot situé entre ces deux axes ne possède pas d’articulation forte et délaisse l’entrée d’un quartier bien réel. Le tissu urbain du site est déstructuré par le fait qu’il ne possède pas d’espace de transition agréable entre deux typologies que leurs activités éloignent. Le fond des parcelles de la rue Saint Denis au droit du site proposé, regarde de l’autre côté de l’avenue et le milieu industriel s’invite dans l’intimité des logements. Nous proposons un gabarit de R+5 qui ne s’efface pas par rapport à la réalité du site et qui exprime la fonction du logement. La transition avec les maisons de la rue existante, se passe par un volume haut du côté du boulevard de la Deuxième Armée Britannique qui réduit sa hauteur dans la rue Saint-Denis. Le projet que nous proposons s’intègre dans le volume capable, issu de l’application de Règlement Régional d’Urbanisme (RRU) et du règlement du service de prévention incendie qui définit la catégorie des bâtiments. Nous proposons de construire une surface de logement moins grande que celle de la parcelle, ce qui offre un espace extérieur à l’habitation du rez de chaussée et permet de marquer l’entrée des logements du côté de la rue Saint-Denis. Le plan du rez-de-chaussée en léger retrait par rapport aux étages, crée un soubassement pour l’immeuble et se prolonge verticalement par les terrasses et leurs rambardes de protection. Le volume supérieur, traité en bardage vertical réalisé en bois ajouré, reprend la liaison d’angle entre les deux rues avec plus de souplesse que sa base. Le traitement en bois exprime les espaces de vie et les chambres des logements qu’il abrite.

QUALITE ET FONCTIONNALITE DE LA DISTRIBUTION DES ESPACES : L’entrée de l’immeuble se situe le long du mitoyen de la dernière maison de la rue Saint-Denis. Le dégagement permet d’organiser une entrée ouverte avec des circulations et des fonctions communes généreuses. Les espaces communs sont traités avec un ensemble de finitions brutes, le revêtement de sol sera assimilés au prolongement du trottoir dans l’entrée des logements. La zone couverte et non fermée des communs diminue les nuisances sonores; elle est généralement moins sallissante et nécessite un degré de finition moindre que dans les habitations. Cet espace abrite des locaux communs de rangement vélo et poussette, un local poubelles sélectives, des locaux techniques ainsi qu’un local de nettoyage. Les locaux communs sont facilement accessibles et sans dérangement du locataire lors du relevé des compteurs. Ces espaces sont éclairés et ventilés naturellement. Le projet évite donc de créer des espaces en sous-sol ce qui influencera favorablement, la qualité des espaces techniques, le risque étendu des infiltrations et la rapidité de la mise en oeuvre du chantier. Cette attitude apporte une économie financière au projet. Convivialité : Grande convivialité du rez-de-chaussée, zone commune, grand espace dédié aux vélos pour favoriser la mobilité douce, bâtiment passif réalisé avec une façades en structure bois. Aucune fonction n’est enterrée. Les espaces communs aux habitants de l’immeuble ne sont pas confinés, ils offrent des surfaces généreuses et éclairées par la lumière naturelle. La cour de l’immeuble agrandi la perspective vue de l’entrée et offre un décor lumineux sur les zones privatives de rangement. La dimension de la circulation du rez-de-chaussée donne une ampleur suffisante au fonctionnement des zones communes et favorise la convivialité entre les habitants de l’immeuble. Principe constructif : Nous proposons une structure de poutres et colonnes en béton qui porte les planchers (hourdis ou pré dalle). La cage d’escalier est également réalisée en béton. Le nez des dalles permet l’ancrage des façades réalisées en structure bois et auto portante d’un étage à l’autre. La façade en bois limite son épaisseur par la pose d’un isolant (cellulose de papier) entre ses chevrons. La réalisation de ce type de façade amène un réduction du temps de mise en œuvre sur chantier (préfabrication et chantier sec) ainsi qu’une diminution des nuisances.

PREOCUPATIONS ENVIRONNEMENTALES Le projet est un bâtiment à ossature mixte béton /bois et répond aux performances des constructions « PASSIVE ». Les options retenues sont : Une ossature bois - Une « sur isolation » - Une étanchéité a l’air - Un système de ventilation à double flux - Une toiture verte - Une récupération des eaux de pluies. Au niveau de la production des déchets de chantier : la construction en bois est une construction sèche dans un temps limité. La provenance du bois est FSC. C’est le seul matériau structurel possédant un bilan global proche de zéro. L’ossature bois permet un faible temps de chantier (nuisance pour le voisinage), une réutilisation aisée des poutres et un recyclage des ossatures en panneaux ou poutres de particules. L’isolation est prévue en flocage de cellulose de papier et en fibre de bois. (Matière recyclée) Au niveau des finitions intérieures : tous les sols sont en plancher massif en bambou.