AO 14.325-HABITABLE LANDSCAPE _ Maison Destrier

Construction de 130 logements moyens et sociaux. / 18.600 m2 / Chaussée de Louvain - Evere / 2016

Niché dans une zone périurbaine, le site est une poche verte sur la chaussée de Louvain. Cachant un quartier d’habitation  peu dense, cette respiration comporte des zones non définies. Trop de parking, peu d’aménagement urbain, le piéton se cherche.  Des typologies de maisons et d’immeubles à appartement appartenant à des époques fort différentes occupent le site selon deux axes principaux. L’axe de la chaussée de Louvain et l’axe du quartier du Home familiale. Le parcellaire s’en ressent, épousant les alignements sans conviction. Une pente douce mène vers la ville présentant des gabarits bas au niveau haut du site et hauts au niveau bas. Le site en face à été sujet a un développement commercial sans grande valeur ajoutée.

La circulation piétonne est transversale. Elle se fait au travers du mail de  la hacquenée qui appartient au maillage vert reliant différents quartiers.Les habitants expriment un sentiment d’insécurité mais l’appartenance au quartier Destrier les anime d’une certaine fierté. Pour eux, la chaussée reste un lien fort avec la ville et son activité. La maison Destrier est le centre névralgique de la cohésion social du quartier.Les 2 immeubles à appartement situés sur le terrain sont voués à la démolition.Les deux tilleuls présents sur le site sont des arbres remarquables à maintenir.

Genèse :

1.Combiner une typologie d’appartement traversant avec les exigences du cahier des charges pour une profondeur adéquate.

2.Exploiter le terrain en travaillant sur sa longueur pour diminuer le gabarit.
3.Créer le « Zig Zag » pour retrouver l’alignement du quartier, redéfinir des zones par du bâti et contourner les arbres remarquables.
4.Implémenter  le programme.
5.Rivaliser avec les gabarits importants avoisinants et diminuer au droit de la nouvelle place constituant le lien visuel et physique avec la ville.
6.Exploiter la toiture ainsi obtenue en créant un « Habitable Landscape »

Participation :

Rencontre  avec Fabrice Lorne  de la maison Destrier et Youen Arts, coordinateur de PCS Evere. Cohésion Sociale d'Evere :

L’atelier  « comment imaginez vous le mail de la Hacquenée ? »  entreprit par la Maison Destrier, de puis 2015, constitue un énorme travail. La synthèse de ce processus participatif met en exergue les problèmes liés  aux quartiers mais également l’attachement des habitants. Le projet  « Habitable Landscape » prévoit une place publique qui vient naturellement en prolongation de  ce maillage vert en restructuration  . Sa toiture accessible fera partie intégrante du parcours.  L’aménagement de la toiture en « lieu de production », accessible par les habitants, est cher aux animateurs de la maison Destrier qui considèrent que c’est un élément essentiel de la cohésion social ; entreprendre et soutenir des projets. Fabrice Lorne y voit même une « revendication des économies ». L’aménagement précis de la toiture sera sujet a un atelier spécial avec les acteurs de la participation citoyenne car elle leur est dédiée. Les activités possibles sont multiples, en voici quelques exemples : Potager (légumes, fruits, herbes aromatiques), compostes, ruches, four à pain, etc.…. Nous nourrissons l’espoir de pouvoir faire aboutir un projet ambitieux qui pourrait prendre la forme d’une production  plus structurée et à plus grande échelle. L’investissement  total de la toiture représente quelques 3000 m² . Le « panier bio de la maison destrier », en circuit court pourrait à ce titre participer a une certaine autonomie alimentaire, source d’économie, et pourquoi pas ,… générateur d’emploi. A ce titre, Bruxelles  Environnement  suit le projet avec beaucoup d’intêret. Une résidence d’artiste existante dans l’immeuble voué à la démolition sera relogée à coté de la salle communautaire et bénéficiera d’une vitrine permanente sur la chaussée de Louvain. La conception des espaces permet la possibilité de tenir l’école des devoirs en même temps qu’une activité collective dans la grande salle.

Aménagement paysager/quartier durable

Les aménagements extérieurs sont l’expression de l’identité culturelle du quartier soutenue par une forte démarche participative, garante de la pérennité de ces espaces de vie…Trois axes ont été développés pour intégrer au mieux ce nouveau bâtiment et que le projet puisse répondre aux attentes locales et tendre vers de nouvelles fonctions.

1 Créer un espace tampon entre la chaussée et les nouveaux logements et perpétuer ainsi une présence arborée forte et historique au lieu.

2 Affirmer des espaces paysagers différenciés pour poser le bâtiment, préserver des usages existants et accueillir de nouvelles fonctions afin que l’usager s’approprie le site.

3 Provoquer une gradation des gabarits et des hauteurs végétales pour liaisonner les différentes typologies existantes dans ce tissu urbain particulier.